Les Grenadiers l’emportent dans un match excitant

Ligue Midget AAA du Québec / 07 Jan 2018

Les Grenadiers de Châteauguay recevaient les Albatros du Collège Notre-Dame. Dans un match excitant, la troupe de Bruce Richardson l’a emporté en fusillade par la marque de 3 à 2.

Beauharnois – Les Grenadiers de Châteauguay recevaient les Albatros du Collège Notre-Dame. Dans un match excitant, la troupe de Bruce Richardson l’a emporté en fusillade par la marque de 3 à 2.

Châteauguay (18-12, 2e division Tacks, 7e classement général) était de passage à Beauharnois dans le cadre des festivités entourant la 40e édition du tournoi Pierre Laniel. Les profits de cette rencontre sont remis pour le développement des jeunes joueurs du hockey mineur de Beauharnois ainsi que pour la clinique de développement.

De la grande visite

Pour cet affrontement, les amateurs présents à l’aréna André Richard avaient droit à de la grande visite alors que l’ex-Grenadier et médaillé d’or d’Équipe Canada junior, Maxime Comtois, est venu saluer ses plus fervents supporters. Un beau geste !

On se rappellera qu’en 2014-2015, il avait fait la pluie et le beau temps en compagnie de son bon ami Antoine Morand, accumulant des statistiques éloquentes comme en fait foi ses 23 buts, 33 passes pour 56 points en 41 matchs (saison régulière), ses 31 points en 16 matchs (séries d’après-saison) ainsi que ses 9 buts, 4 mentions d’aide pour 13 points en 7 parties (championnat canadien), remportant la Coupe Jimmy-Ferrari ainsi que la médaille d’argent au tournoi de la Coupe Telus.

Au début de la première période, les locaux prennent d’assaut la zone adverse, mais sont incapables d’en profiter.

Quelques instants plus tard, les partisans retiennent leur souffle lorsque le défenseur Marcellus Bethelmy reçoit une mise en échec de Ludovic Lefrançois, perdant son casque protecteur. Plus de peur que de mal dans son cas heureusement.

Alors que Lucas Reeves est au cachot, Châteauguay s’inscrit au pointage. Alex Larocque se présente seul devant le gardien des Albatros. Son tir précis le déjoue du côté de la mitaine.

Toutefois, les visiteurs créent l’égalité lorsque Joey Frenette trompe la vigilance de Chiasson impuissant sur la séquence.

C’est l’égalité 1 à 1 après 20 minutes de jeu.

Les gardiens s’illustrent

Au deuxième vingt, aucun but n’est inscrit sur la feuille de pointage. À tour de rôle, les deux gardiens se signalent. De son côté, Marc-Antoine Bérubé-Jalbert est sublime aux dépens de Zachary Roy, Lucas Reeves, Alec Reid et sur une frappe du point d’appui de Samuel Desgroseilliers.

Du côté de Chiasson, il sort la mitaine face à Gabriel Belley-Pelletier, la jambière droite sur Ludovic Lefrançois et sur un tir du revers de Marc-Olivier Mathurin.

Avec 6,5 secondes à faire au cadran, Gabriel Belley Pelletier bénéficie d’un lancer de punition, mais Hugo a le dernier mot.

 

L’impasse perdure après 40 minutes de jeu.

Au début de la troisième période, les locaux manquent une chance en or de reprendre les devants. Laissé sans seul, le défenseur Jérémie Poirier rate une cage béante.

Les visiteurs prennent les devants. Joey Frenette marque son deuxième but du match. Il surprend le gardien Chiasson hors position.

Mais les Châteauguois n’ont pas dit leur dernier mot. Alors qu’Antoine Leblanc est puni pour coup de bâton, Samuel Régis décoche un tir de la ligne bleue partiellement bloqué par le #30. Zachary Roy bien posté à sa gauche loge le disque derrière la ligne rouge.

Avec 10 secondes à faire, le défenseur Samuel Desgroseilliers y va d’un beau jeu défensif. Le #65, coupe une passe de William Champagne allongé de tout son long.

On ira donc en prolongation.

Lors de la période de surtemps, les Grenadiers ont les meilleures chances de marquer. Le cerbère Bérubé-Jalbert est étincelant.  Il vole Lucas Reeves, Alec Reid de la jambière droite et Blake Richardson sur une échappée.

Quant à Hugo, il se signale de nouveau face à Ludovic Lefrançois.

En fusillade, Reeves encore lui, y va d’une feinte magistrale logeant la rondelle du revers dans la partie supérieure du filet.

C’est finalement Lucas Mercuri qui scelle l’issue du match en démystifiant le gardien du Collège Notre-Dame qui ne fait que constater les dégâts.

Châteauguay l’emporte en fusillade par la marque de 3 à 2.

Les commentaires de l’entraîneur Bruce Richardson

« J’ai eu frette en tabarouette ! Ce n’est pas un manque d’intensité, c’est un manque de cohésion ! C’était désorganisé des deux côtés. Ça paraissait que ça faisait deux semaines qu’on était en vacances. Les gars d’après moi ont joué trop de hockey dans le parc ! »

« Y a pas grand-chose à se rappeler de ce match-là. Je n’écouterai même pas la partie ! Ce n’est pas dans notre structure, identité, culture d’équipe de jouer du hockey comme ça. Ils le savent. On met ça en arrière et on regarde en avant. Le point positif c’est que nous avons obtenu deux victoires en fin de semaine ! On a trouvé un moyen de l’emporter. Ce n’est pas en jouant de cette façon- là qu’on va gagner des championnats. »

« Maxime Comtois, tu le vois, quel genre d’individu il est. J’ai apprécié le coacher junior majeur avec les Tigres de Victoriaville. Son attitude, sa préparation ce sont ces petits mots qui font que tu deviens un joueur de hockey. C’est gentil et professionnel ce qu’il a fait aujourd’hui. Ce n’est pas un hasard s’il a fait Équipe Canada Junior et qu’il fait partie d’une équipe championne. Nous sommes fiers de lui ».

« Les organisateurs du Tournoi Pierre Laniel nous ont approchés en novembre dernier. Beauharnois est une ville qui fait partie de notre territoire. Il y avait une belle foule, ici aujourd’hui. Ils ont vu un match excitant ! »

« Nous avons un nouveau gardien en remplacement de Maxime Taillefer. C’est Christophe Béluse. Il va être avec nous à partir de demain. Christophe évoluait pour l’Arsenal du Lac St-Louis dans le midget espoir. Nous sommes tristes de voir partir Maxime. C’est un gars qui était apprécié dans la chambre. Il va pratiquer avec nous jusqu’au 23 janvier. Par la suite, il va se faire opérer et débuter sa convalescence qui va durer 3-4 mois. »

Le prochain match pour la troupe de Bruce Richardson (18-12) aura lieu vendredi alors qu’ils rendront visite aux Gaulois de Saint-Hyacinthe. La rencontre débutera à 19h.

Texte de Dominic Boivin, les Grenadiers de Châteauguay
Crédit photo : Maxime Maheu