Une fin de semaine parfaite pour les Grenadiers

Par Ligue Midget AAA du Québec-dimanche 04 Nov 2018

AMOS – Les Grenadiers de Châteauguay étaient de passage au Complexe sportif d’Amos vendredi et samedi pour y disputer deux matchs en moins de vingt-quatre heures face aux Forestiers. La troupe de Jonathan Bussière y est allée d’une fin de semaine parfaite et ainsi retourner à Châteauguay avec six points additionnels au classement.

Victoire par jeu blanc de 4-0

Les Grenadiers affrontaient vendredi soir une formation qui connaît sa part de difficultés par les temps qui courent. L’équipe de Guillaume Bisaillon vient d’encaisser la défaite lors de ses 5 derniers affrontements.

Hugo Chiasson est devant le filet des visiteurs. Son vis-à-vis est Nathan Darveau.

Au premier vingt, les visiteurs ouvrent le pointage. James Logan récupère un retour de lancer de Gabriel Bousquet.

Lors du second engagement, Zachary Roy qui joue du très bon hockey depuis son retour au jeu touche la cible. C’est 2 à 0 Châteauguay après 40 minutes de jeu.

Au dernier tiers, les Grenadiers en rajoutent. Zachary Séguin remet le disque à Hugo Audette qui fait bouger les cordages. Puis Gabriel Bousquet, bien posté dans l’enclave, enregistre le dernier filet de la rencontre. Les Grenadiers l’emportent par jeu blanc 4 à 0.

Dans ce triomphe, le gardien Hugo Chiasson a été sans faille repoussant les 30 rondelles dirigées en sa direction. Sans surprise, il a été nommé la première étoile RDS du match.

Humble comme il est, le # 33 a préféré parler des succès de l’équipe au détriment des siens. « C’était un match difficile physiquement pour l’équipe. Ce n’est pas facile de faire sept heures de route et avoir des jambes en début de match. On s’y attendait et on s’est préparé en conséquence. Ça porté fruit. Nous savons que les Forestiers vont sortir fort demain (samedi) donc nous devrons sortir encore plus forts ! »

De son côté, Jonathan Bussière était satisfait. « Nous avions les jambes lourdes lors des deux premières périodes, mais je m’y attendais. Nous avions préparé les gars à cette éventualité et sommes toutes nous avons bien géré la situation. »

« Hugo Chiasson a effectué plusieurs bons arrêts ce qui nous a permis de retraiter aux vestiaires en avance 2 à 0 après 40 minutes de jeu. En troisième période, nous avons joué dans notre identité. Les gars ont été énergétiques et très bons pour gérer la rondelle. »

Festival offensif

Le moins que l’on puisse dire c’est que les propos d’Hugo Chiasson se sont avérés juste puisque la formation châteauguoise entame la partie là où elle avait laissé la veille.

À 3:22, Charles-Olivier Nadeau récupère un retour de lancer de Loïck Daigle. Puis, alors qu’ils évoluent sur le jeu de puissance, les visiteurs en rajoutent. Loïck Daigle trompe la vigilance Nathan Darveau.

Les Forestiers brisent la glace. Après avoir été blanchi pendant 87 minutes et 6 secondes, le meilleur marqueur de l’équipe, Israël Mianscum, réduit l’écart de moitié. Le # 24 y va d’un tir voilé, côté de la mitaine.

Quelques minutes plus tard, le capitaine Alex Larocque par l’arrière du filet loge le disque entre le patin et le poteau de Darveau. Avant que se termine la période, Zachary Roy creuse l’écart. C’est 4 à 1 après 20 minutes de jeu.

En période médiane, on assiste à un changement de gardien. Gérémy Giasson s’amène dans la mêlée.

Les locaux semblent avoir un regain d’énergie. Ils réduisent l’écart de moitié. Xavier Corbin marque à la suite d’une mauvaise décision du cerbère Daniel Carrière.

Rien pour arrêter les ardeurs des Grenadiers. Ils enfilent trois buts sans riposte gracieuseté des Xavier Séguin, Zachary L’Heureux et du deuxième de Loïck Daigle.

Mais, les Amossois ne baissent pas les bras. Ils font preuve de caractère sur des filets de Seldon Savard et Marcus Gilpin. C’est 7-4 après quarante minutes de jeu.

Lors du dernier tiers, le festival offensif se poursuit de plus belle. À 17 secondes, Israël Mianscum marque son deuxième de la partie.

Châteauguay continue de s’en donner à cœur joie. Gabriel Bousquet, Hugo Audette et Zachary Roy encore lui, trompent la vigilance de Gérémy Giasson qui n’a rien à se reprocher.

Les Grenadiers l’emportent de façon convaincante par la marque de 10 à 5 et retournent à Châteauguay avec six précieux points au classement.

Les commentaires de l’entraîneur-chef Jonathan Bussière 

« Nous sommes sortis très forts. Nous avons demandé à nos joueurs de lancer plus souvent et de travailler derrière leurs défenseurs ce que nous avons fait. Résultat 52 lancers au but et 10 buts de marquer ! Les 20 joueurs se sont présentés en fin de semaine et nous sommes allés chercher six points. Tout le mérite leur revient. »

Le prochain match des Grenadiers (8-8-2) aura lieu vendredi prochain alors qu’ils recevront les Élites de Jonquière. La partie débutera à 19h35.

Texte de Dominic Boivin, les Grenadiers de Châteauguay